Culture &
Patrimoine

Destination Beaujolais pierres dorées Destination Beaujolais pierres dorées

Les villages

  • le lavoir à impluvium

ALIX

Ce village est traversé du nord au sud par le ruisseau de Chalieu qui fait mouvoir un moulin (dans lequel est à présent installé un restaurant) et fertilise les prés. Ne manquez pas le lavoir à impluvium, trésor local, et l'église à façade baroque du XVIIe siècle ayant hébergé des chanoinesses. Ici se trouvent également un ancien prieuré de bénédictines du VIIIe siècle, une chapelle conventuelle de 1768 de style néo-classique et le château féodal de Marzé. Autour du bourg, sur les sentiers, vous pourrez admirez plusieurs croix de chemins. Enfin, vous pourrez faire une balade dans les Bois d'Alix.

  • 0196

AMBERIEUX-D'AZERGUES

Ici vous trouverez un paysage qui se rapproche de celui de la Dombes : étang et champs de maïs. Admirez la façade de l'Église du XIIIe et promenez-vous au bord de l'étang de l'Espace Saint-Hubert ou, si le coeur vous en dit, accordez-vous une bonne partie de pêche.

  • Eglise 1
  • Trouchien

ANSE

À l'époque gallo-romaine, Anse était une importante étape entre Lugdunum (Lyon) et Matisco (Mâcon) : situation stratégique importante qui a motivé à plusieurs époques la mise en état de défenses dont les témoins, comme le Château des Tours, sont encore debouts. Le village s'appelait alors " Asa Paulini ". Anse est l'une des rares villes de France à posséder encore son enceinte gallo-romaine en élévation. Aujourd'hui elle tire sa fierté de son clocher qui a été érigé en 2005 et est donc le premier clocher du millénaire. Promenez vous dans la ville ancienne dont une partie est construite à l'intérieur du Castrum gallo-romain. Ne manquez pas l'enceinte médiévale, avec des maisons du XVe siècle (ancienne grande rue), la chapelle Saint-Cyprien, le four banal. Puis, empruntez le chemin de fer touristique qui vous conduira vers le plan d'eau du Colombier pour un moment de détente.

  • Ete a bagnols

BAGNOLS

À Bagnols seule la forme du bourg rappelle que le village fut fortifié. En flânant dans les ruelles vous découvrirez de vieilles maisons beaujolaises à auvent (XVIIe/XVIIIe) et de très beaux panoramas sur les collines environnantes. Vous pourrez également découvrir : l'église (XVe), le lavoir de Saint-Aigues, des puits, un pigeonnier, douze croix de chemin dont la plus ancienne est datée de 1607 devant la chapelle Saint-Roch. Magnifique château dont la construction remonte au XIIIe entre 1217 et 1221 qui a été transformé en hôtel-restaurant.


Visite accompagnée du village de Bagnols.
Un membre de l'association Mémoire et Patrimoine, érudit local, vous fait découvrir le village, ses anecdotes et ses légendes.
Ouvert toute l'année sur rendez-vous.
Tarif : gratuit.

Association Mémoire et Patrimoine
Tél : 04 74 71 76 43
pierreguerrier,wanadoo,fr

  • 0969

BELMONT-D'AZERGUES

Parcourez les ruelles de ce village dont les maisons sont réunies autour de l'église et couronnent un petit promontoire lui donnant ainsi un coup d'oeil assez pittoresque. Dominant le carrefour de la vallée, Belmont n'a pas manqué de recevoir au XIIe siècle un château fortifié avec tour poivrière et octogonale. Ne manquez pas non plus l'église (XIe-XVe) ainsi que le puits et le lavoir. À l'extérieur du bourg défoulez-vous à la zone de Loisirs des Varennes.

  • Bully

BULLY

Bourg remarquable renfermant de nombreuses constructions en pierre de Glay, château XVe siècle (privé non visitable), église Saint Polycarpe (1861), vingtain XVIIe avec galerie (actuelle mairie). Lavoirs aux hameaux de Montagny, Apinost, Laval, Croix d'Apinost (XVIIe siècle).

  • 1021

CHAMELET

Chamelet est le village natal du Baron de Prony, ingénieur et savant du XIXe. Il marque la frontière entre le Beaujolais des vignes et le Beaujolais des pâturages et forêts. Vous ne pourrez manquer les Halles du XVIe siècle qui sont l'emblème du village. L'église de Chamelet est également remarquable. Vous trouverez ici un ancien bastion avancé des Sires de Beaujeu, des remparts, une tour, un donjon carré.


Halles de Chamelet
Le bâtiment actuel est constitué d'une charpente en bois datant en partie de 1575. Les halles servaient principalement de marché couvert pour le commerce des toiles, voire des grains. Le dimanche et le lundi de Pentecôte, certaines confréries conviaient les pauvres de la paroisse à une grande "frairie" (réjouissance avec copieux repas) ou les "malheureux" venaient se "défrayer" (manger) en occupant les tables installées sous les halles.

  • la mairie

CHARNAY

Charnay vous invite à la découverte d'un patrimoine très riche. En flânant dans les rues vous découvrirez : le château de la Mansarde (1650), l'église (mélange de style gothique et roman), le château de Bayère dont on dit que Lenôtre aurait supervisé les travaux des jardins, la maison forte construite aux XIIe et XIIIe siècles, le lavoir, l'école, le pont à bascule typique de la fin du XIXe, les vestiges de fortifications et les nombreux calvaires. Sans oublier les magnifiques panoramas du village qui est construit au sommet d'une crête.


Visite accompagnée du village de Charnay.

Un membre de l'association Les Amis de Charnay, érudit local, vous fait découvrir le village, ses anecdotes et ses légendes.
Ouvert toute l'année sur rendez-vous.
Tarif : gratuit.

Association Les Amis de Charnay
Tél : 04 78 43 90 69 (Mairie) - 06 81 14 07 49
m.vidal7,orange,fr

CHASSELAY

Empruntez les ruelles et passages voûtés de ce charmant village médiéval des Monts d'Or, aux portes de Lyon. Ancienne seigneurie de l'Archevêque de Lyon, il recèle un riche passé historique du XVe au XVIe siècle. Flânez dans l'ancien centre bourg puis cheminez dans ses ruelles et passages voûtés. Admirez ses anciennes portes fortifiées, la maison à double encorbellement du XVe (Maison Henri Granjon) , puis la porte sud de l'ancien fort du XVIe. Découvrez les cabanes en pierres sèches qui servaient d'abris dans les Monts d'Or lyonnais et que l'on nomme " Cabornes ". Toutes différentes, vous les trouverez en bordure de chemins ou sur des propriétés. Cheminant, vous croiserez du regard les anciens châteaux des grands bourgeois Lyonnais (Machy, Bellescize, Montluzin, Plantin).


Tata Sénégalais

Ce cimetière est une nécropole nationale, nommée Tata sénégalais. Y reposent 188 soldats nommés ou inconnus, tous venus de la grande Afrique et tombés au combat de Chasselay-Montluzin en juin 1940.
Ouverture toute l'année tous les jours de 10h à 18h.
Tél : 04 78 47 62 43
mairie,chasselay,fr


Maison Henri Granjon
Musée Souvenir et Tradition

  • le village vu d'en bas

CHÂTILLON-D'AZERGUES

Vous verrez de loin ce village médiéval dominé par son château fort (XIe-XVe siècles) qui commandait l'entrée de la vallée d'Azergues ! En vous promenant dans Châtillon vous découvrirez un habitat ancien qui a évolué au fil des époques. Sur la route d'Alix, admirez le puits dit " Sarrazin " et son lavoir. Vous pourrez également suivre le sentier balisé du " circuit des Calvaires " qui permet une promenade pédestre dans la campagne châtillonnaise, la visite à la chapelle castrale et la connaissance de calvaires, dont certains datent de 1621-1622.


Visite accompagnée du village de Châtillon d'Azergues.

Un bénévole de l'association La Licorne, érudit local, vous fait visiter le village et la chapelle Notre Dame du Bon Secours.
Réservé aux groupes à partir de 10 personnes.
Ouverture toute l'année sur réservation.
Tarif : 1 € / personne

Association La Licorne
Tél : 04 78 43 92 66 - 04 72 54 32 72

  • Img 2438
  • 1143

CHAZAY-D'AZERGUES

Partez à l'assaut de cette citadelle aux portes du Beaujolais ! La ville domine l'accès de la vallée de l'Azergues et fut une forteresse avec trois enceintes, abritant plus de 3 000 personnes. Vous cheminerez à travers des rues étroites et commerçantes pour découvrir maisons anciennes et monuments chargés d'histoire : demeure des Abbés d'Ainay, poterne, chemin de ronde, remparts, maisons des XVe et XVIe siècles, Vierge du XVe. N'oubliez pas de passer par la porte médiévale du Baboin du nom du héros légendaire de la ville. Cette légende vous sera contée lors de votre visite au Musée des Vieilles Pierres dont la Tour du Beffroi offre un panorama exceptionnel.


Visite accompagnée du village de Chazay d'Azergues.

Un membre de l'association Les Amis du Vieux Chazay, érudit local, vous fait découvrir le village, son patrimoine, ses anecdotes et ses légendes.
Ouvert toute l'année sur réservation.
Tarif : 3 € / personne comprenant visites du musée et du village.

Les Amis du Vieux Chazay
Tél : 04 78 43 68 19 - 04 78 43 67 52
amis.vieuxchazay,aliceadsl,fr

  • 0707

CHESSY-LES-MINES

Chessy était un bourg très solidement fortifié. Promenez-vous dans le village dominé par son château qui fut une importante forteresse militaire transformée plus tard en château de plaisance (aujourd'hui propriété privée non accessible à la visite). Dans le village partez à la recherche du patrimoine local : niche avec statue de Saint-Barthélémy à l'angle d'une maison, fontaine à deux becs, murs en pierres sèches, sans oublier la galonnière de l'église, typique du secteur. Site des anciennes mines de Chessy qui a fourni des pyrites de cuivre et des pyrites de fer et est aujourd'hui inaccessibles pour des raisons de sécurité. C'est ici que l'on a trouvé au début du XIXe siècle un minerai assez extraordinaire, la chessylite, que l'on nomme maintenant l'azurite. Au XVe siècle les mines ont appartenu à Jacques Coeur.


Visite accompagnée du village de Chessy les Mines.

Un membre de l'association La Vigneronne, érudit local, vous fait découvrir le village, son patrimoine, ses anecdotes et ses légendes.
Ouvert toute l'année sur réservation téléphonique de préférence au moins 1 semaine à l'avance.
Tarif : gratuit.

Association La Vigneronne
Tél : 04 78 43 95 17 (Mme Burtin)
ag,chessy69,fr

  • Paysage 005

CIVRIEUX-D'AZERGUES

En arrivant par le Sud à Civrieux d'Azergues, vous franchissez une des premières portes du Pays Beaujolais. Située à mi-chemin entre le nord de Lyon et Villefranche, la commune est bordée par la rivière Azergues. Aux alentours de 1080, Civrieux entra dans le giron de l'abbaye d'Ainay. Une tour en ruine, probablement un poste militaire d'observation, sur le haut du chemin de la Roche, représente le seul vestige connu de cette lointaine époque. Entrevoyez des sites tels qu'une maison bourgeoise encore occupée, sise au Drivet, qui faisait office de dîmerie ou de prébende, ou le château de Civrieux (l'actuelle école Notre Dame de Lourdes), construit à l'époque médiévale et remanié au milieu du XIXe siècle.

  • 0040

FRONTENAS

À Frontenas, découvrez l'église du XIIe siècle qui fut transformée en " Temple de la Raison " pendant la Révolution et qui possède un magnifique portail. Levez les yeux pour apercevoir au sommet du clocher le coq qui porte à son cou un taste-vin, ustensile indispensable dans le Pays. À l'entrée du village, vous trouverez le lavoir bâti en 1813 et surnommé le " Temple de la médisance ". Ne manquez pas également le tabernacle du XVe siècle et plusieurs croix de chemins sur les sentiers environnants.

  • église de Lachassagne

LACHASSAGNE

Ici vous prendrez de la hauteur puisque le village est situé au sommet d'une crête surplombant la vallée de la Saône ! Il est dominé par son château du XIXe siècle. L'église Saint-Pierre de style roman fut restaurée au XIXe siècle, chaque année y est installée une importante crèche avec de nombreux personnages, oeuvre de l'abbé Jordan de Chassagny en 1931.

  • L arbresle

L'ARBRESLE

Ancienne place forte de l'abbaye médiévale de Savigny sur l'antique chemin de Lyon à Paris par les Bourbonnais (actuelle RN7). Vieux bourg groupé autour du donjon XIe et de l'église Saint Jean Baptiste (XVe et XIXe). Demeures remarquables du début XVIe. Patrie de B. Thimonier, inventeur de la machine à coudre.

LE BOIS-D'OINGT

Le Bois d'Oingt, dont l'origine du nom est trop souvent attribuée, par erreur à des bois, vient en fait du buis qui est encore fort répandu dans cette contrée. D'ailleurs, les habitants ne s'appellent-ils pas les Buisantins ? Aujourd'hui c'est un " village de roses " en souvenir de Louis Pradel, enfant du pays et maire de Lyon créateur de la Roseraie du parc de la Tête d'Or. Lors de votre visite, ne manquez pas l'ancienne église (lieu culturel : théâtre, concerts...etc...), aujourd'hui salle d'exposition, les ruelles et passages voûtés, témoins de la vie urbaine des XVIe et XVIIe siècles. Sur la place, fontaine, kiosque à musique et façade peinte par John Mc Grew. À l'entrée du village, lavoir rénové.

  • 1070

LE BREUIL

Prenez un peu de temps pour découvrir ce petit village fortifié traversé par l'Azergues de part en part. Ne manquez pas l'église du XVe qui renferme un beau bénitier de 1550 et non loin du bourg, le " Bois Taillis ", restes de fortifications du Château des Comtes de Cibeins. À l'entrée du village vous découvrirez une croix intéressante.

  • Lavoir legny

LÉGNY

Niché sur une colline de la Vallée d'Azergues, Légny est un petit village discret. Une attention particulière est apportée au fleurissement et la construction de murets et de massifs permet de nombreuses plantations. Faites le tour du bourg pour admirer la croix sculptée datée de 1416 et l'église entièrement restaurée du XIXe. Puis descendez aux Ponts-Tarrets pour faire vos provisions de produits du terroir et vous rendre à la Maison du Tourisme. Enfin, offrez-vous un moment de détente dans la forêt de la Flachère.

LES CHÈRES

Bordé à l'ouest par l'Azergues, vous ferez connaissance avec ce village entouré de vergers, de champs de céréales ou de fourrage et de vignes.

  • clocher de Létra

LÉTRA

Létra fut une petite cité gallo-romaine dont vous trouverez quelques vestiges en suivant " la route " ancienne voie romaine. Le village nommé alors " Lestrada " appartenait au XIIIe siècle à l'abbaye de Savigny. Ne manquez pas l'église en partie fortifiée par les habitants en 1408. À proximité du bourg, découvrez également la Chapelle Notre Dame de la Salette et son superbe panorama.

  • 0056

LOZANNE

Porte d'entrée du Beaujolais, de la vallée d'Azergues et du pays Arbrélois, Lozanne fut longtemps un relais de diligence important sur la route de Lyon. L'ancien bourg est placé au nord, sur la colline au-dessus de l'église. Le quartier commerçant ainsi que la gare se trouvent implantés sur la rive sud. La commune doit son activité à un noeud important de voies routières. Mais que serait Lozanne sans ses célèbres moulins : architecture moderne aujourd'hui qui ne doit pas faire oublier que la tradition des moulins remonte à l'an 1050. C'est le dernier moulin de la vallée encore en activité. Ne manquez pas l'église romane des XIe et XIIIe avec piscine liturgique du VIIe. Un peu à l'exterieur du centre-ville découvrez le lavoir de la " Grandfont " proche de la Cressonnière et la façade du Manoir du Hameau de la Roue des XVe et XVIIe siècles.

  • église de Lucenay

LUCENAY

Pays des Pierres Dorées ! La pierre de Lucenay, calcaire de très belle qualité et facile à tailler, était très recherchée pour les constructions luxueuses (la cathédrale Saint-Jean de Lyon est en partie érigée avec cette pierre). Promenez-vous dans le village et admirez les façades travaillées des anciennes maisons des carriers et tailleurs de pierre. En vous éloignant un peu du centre du village vous pourrez découvrir un lavoir, une Croix de 1777 et, là-haut sur la colline, la Madone de Lucenay.

  • Marcilly panoramique
  • Chateau de janze

MARCILLY-D'AZERGUES

Vous entrez dans un charmant village entouré de vergers à l'origine très ancienne : une nécropole remontant à l'époque burgonde et mérovingienne a été découverte en 1979. La culture de la vigne y était l'activité principale jusqu'au début des années 1900 où la culture fruitière s'est développée. Son église fut construite à l'époque romane comme en témoignent le clocher et ses chapiteaux. La nef unique, reconstruite au XVIIIe siècle, est flanquée de deux chapelles latérales. Au cours de votre flânerie, vous croiserez peut-être les châteaux de Varax, de Janzé et de la Collonge qui sont des édifices privés. Courageux, vous pousserez jusqu'à la statue de la Madone, érigée suite à un voeu, perchée à 312 m, au point le plus haut.

  • église de Marcy sur Anse
  • Hpim3996

MARCY-SUR-ANSE

Situé sur la " route des Crêtes ", Marcy domine la vallée de la Saône. C'est dit-on à Marcius, général romain, que ce village doit son nom. Au centre du bourg, vous pourrez admirer l'église Saint-Bonnet, une fresque murale très conviviale sur la place de la mairie et plusieurs puits typiquement beaujolais. Sur la colline ne manquez pas le Calvaire, la Madone et surtout, point d'orgue de votre visite, la Tour du Télégraphe Chappe.


Tour du Télégraphe Chappe

Le Télégraphe Chappe est une tour carrée en pierres dorées de 4 mètres de côté et 7 mètres de hauteur, surmontée d'un mécanisme - en état de marche - composé de 3 bras mobiles utilisés pour la formation et la transmission de signaux optiques codés. Cette tour, 55e station sur 58 que comptait la ligne Paris-Lyon, fut mise en service le 9 mai 1807. Ce formidable moyen de communication inventé par Claude Chappe en 1793 cessa de fonctionner en 1852.
Ouverture : Tous les dimanches d'avril à octobre de 14h30 à 18h et toute l'année sur rendez-vous.
Tarifs : Entrée libre tous les dimanches d'avril à octobre. Les autres jours de l'année, 2 € / personne, avec un minimum de perception de 10 €. Prix groupe à partir de 15 personnes.



Association Côté Tour
Tél : 04 74 67 02 21 (Mairie) - 04 74 60 26 25 (Francine Michon)

michon.francine,orange,fr

  • Vue moire

MOIRÉ

Ne manquez pas le plus petit de nos villages, charmant par ses panoramas. Sur place vous pourrez découvrir la façade de l'ancienne église, aujourd'hui aménagée en salle des fêtes, une croix du XVIIIe siècle. Et si vous êtes par- là, venez à la Fête des épouvantails qui a lieu tous les 2 ans pendant le week-end de la Saint-Pierre (patron du village).

  • entrée église

MORANCÉ

Le village de Morancé est construit en pierres dorées et pierres blanches de Lucenay. D'après la légende, il aurait été créé par une colonie sarrasine au début du VIIIe siècle. Une rue irrégulière, dans son tracé et dans ses constructions, compose presque tout le village. Dans la rue principale, admirez les maisons anciennes et ne manquez pas l'église romane. À l'extérieur du bourg, au fil des sentiers, vous pourrez aussi admirez de l'extérieur le château du Pin (XIe) ou le château de Beaulieu et l'ancienne léproserie de l'Isérable.

  • Nuelles

NUELLES

Église romane du XIIIe siècle avec abside XIXe, galonnière (porche à auvent) et portail gothique flamboyant rapporté sur la façade. Lavoir en contrebas du bourg. Au hameau du Guérin, vestiges de l'ancien château seigneurial.

  • Sur le chemin des ecoliers
  • Les Plus Beaux Villages de France

OINGT

Oingt est le seul village du département à être répertorié parmi les " Plus Beaux Villages de France ". Ce village médiéval perché et fortifié offre à ses visiteurs un voyage hors du temps. Ses petites ruelles moyenâgeuses, ses monuments historiques classés et restaurés font tout son charme. Entrez dans le village par la Porte de Nizy, puis promenez-vous dans ses ruelles aux noms bucoliques et découvrez de très belles demeures en pierres dorées. Des créateurs ou artisans ont installé leur atelier et leur magasin d'exposition dans le village. Surtout, ne manquez pas la Tour d'Oingt, l'église Saint-Mathieu et l'Espace de Musique mécanique. Prenez rendez-vous pour les moments forts de l'année : Festival de Musique mécanique le premier week-end de septembre, crèches de Noël à découvrir dans tout le village, à partir du 8 décembre, expositions temporaires à la Maison Commune (demeure du XVe siècle).


Visite accompagnée du village d'Oingt

Un membre de l'association les Amis du Vieux Village d'Oingt, érudit local, vous fait découvrir le village, son patrimoine, ses anecdotes et ses légendes.
Ouvert toute l'année sur réservation.
Tarifs : visite du village (durée 1h30), 60 €. Visite du musée, 70 €. Visite du village et du musée, 130 €.

Les Amis du Vieux Village d'Oingt
Tél : 04 74 71 21 24
amis.oingt,gmail,com

  • 0264

POMMIERS

La visite se fait en deux endroits différents de la commune. D'abord au Bourg pour admirer l'église (XIIe-XVIe) et les vieilles demeures dans les ruelles étroites. Puis au Mont Buisante où vous découvrirez la chapelle du XIXe. Sur la colline, savourez le panorama exceptionnel.

  • P1010435

POUILLY-LE-MONIAL

L'ancien presbytère de taille importante pourrait attester de la présence de moines dans le village d'où le nom de " Pouilly-le-Monial ". Commencez la visite sur la place où se dresse une remarquable croix en pierre sculptée datant de la fin du XVIe siècle. Puis, visitez l'église. Enfin, sur la colline, le hameau de Graves, typique du Beaujolais, mérite un détour.

  • Saint germain sur l arbresle
  • Carrieres de glay

SAINT-GERMAIN-SUR-L'ARBRESLE

Village et église bâtis en pierre jaune extraite des carrières voisines de Glay (exploitées du XVe au XXe). Hameau des carriers et croix ornée du XVIIe à Glay. Lavoirs au bourg et dans le hameau de la Charrière. Croix sculptée du Mont (1648, classée M.H).


Les Carrières de Glay


L'ancienne carrière de Glay, haut-lieu de la pierre dorée, mérite une visite à double titre : la découverte des vestiges de l'exploitation et du travail des anciens carriers, et la reconnaissance d'un espace naturel sensible d'un grand intérêt naturaliste. Vaste panorama.


Ouvert toute l'année sur réservation pour les groupes à partir de 10 personnes. Pour individuels lors de journées européennes du patrimoine et ponctuellement l'été.


Tarifs : individuel adulte : 3€, individuel enfant (- de 16 ans) : 1,50 €, groupe adulte : 2,50€ (avec dégustation) ou 2 € sans dégustation, groupe enfant (- de 16 ans) : 1€.

  • Eglise St Jean des Vignes

SAINT-JEAN-DES-VIGNES

Saint-Jean-des-Vignes forme un promontoire au-dessus du grand virage de l'Azergues. Vous y découvrirez une chapelle romane soigneusement restaurée, et pourrez profiter des splendides panoramas. Ne partez pas sans avoir visité l'Espace Pierres Folles où vous apprendrez tout de la géologie locale et pourrez répondre à la question que vous vous posez depuis le début de votre séjour : " pourquoi cette pierre est-elle dorée ? ".

  • Sam 0945

SAINT-LAURENT-D'OINGT

Vous repèrerez le village de loin grâce à sa chapelle située en haut d'une colline. Sur le site de la Chapelle une table de lecture vous éclairera sur le vignoble des Pierres Dorées qui s'étend à vos pieds. Puis descendez dans le village pour découvrir l'Église à galonnière du XVe siècle. Ne manquez pas le Hameau de l'Oyasson où se situent un ancien prieuré et de charmantes demeures.

  • 0737

SAINT-VÉRAND

Ce qui vous surprendra dans ce village fleuri c'est une succession de places : place pavée entourée de ses commerces, place ombragée pour la détente et place avec son église en Pierres Dorées. Après une visite de l'église, vous pourrez faire une promenade dans la Forêt de la Flachère ou déguster du beaujolais à la cave coopérative.

  • 0739

SAINTE-PAULE

Bâti sur la colline, le village se resserre autour de son église du XIIe siècle qui mérite le détour. Tout près de l'église admirez la croix du XVIe siècle qui illustre une vierge couronnée par des anges et St-Jacques de Compostelle baptisant un pèlerin. Profitez également des sentiers de randonnée pour vous rendre au col du Chatoux et y déguster un mâchon (casse-croûte) beaujolais.

  • Mairie sarcey

SARCEY

Village fleuri, avec son église de 1852, et le tilleul du roi Henri IV. La gare du Tacot rappele l'ancien chemin de fer de Villefranche-sur-Saône à Tarare en service de 1902 à 1934. Borne seigneuriale en limite des communes de Sarcey, Le Breuil et Légny.

  • Ternand credit otbeaujolaispierresdorees

TERNAND

Village médiéval classé et fortifié bâti sur un promontoire rocheux Ternand vous invite à la découverte et a su garder son charme d'autrefois. Le village est scindé en 2 : Les " Grandes Planches ", la partie " moderne " qui se trouve dans la vallée et le " vieux bourg " sur son éperon ; un sentier thématique suivant les anciennes " coursières " vous permettra d'y monter. Là, vous serez plongés dans un autre temps et au fil des ruelles pavées vous découvrirez les ruines du vieux château et les restes du Donjon, l'église Saint-Jean Baptiste et plusieurs maisons aux belles façades XIVe et XVe siècles avec fenêtres à meneaux, ferronneries, portes des XIVe. Ne manquez pas la Brèche et la Maison du Tailleur sur le chemin de ronde. Maison des Expositions ouverte les week-ends de mai à octobre avec présentation des oeuvres d'artistes très variés. Si vous avez aimé cette remontée dans le temps, rendez-vous le 1er week-end de juillet pour la fête médiévale.

www.ternand.fr

Visite accompagnée du village de Ternand.

Un membre de l'association des Amis du Vieux Ternand, érudit local, vous fait découvrir le village, son patrimoine, ses anecdotes et ses légendes.
Ouvert toute l'année sur réservation pour les groupes.
Tarifs : Forfait de 30 € pour le groupe.

Association des Amis du Vieux Ternand
Tél : 04 74 71 33 98 - 04 74 71 33 43 (Mairie)

www.amis-ternand.com

  • Vue theize

THEIZÉ

Juché sur les flancs du mont Bansillon, le village de Theizé semble cristalliser la lumière au milieu de l'écrin des vignes composant un paysage à l'italienne. Theizé est riche en pierres de tous âges : le néolithique y a laissé quelques silex, les Romains des pavés, et le Moyen-Âge des châteaux, des chapelles et des croix. Au centre du bourg, admirez la fameuse " croix des Compagnons tailleurs de pierre " et l'église gothique. Puis par les ruelles étroites vous pourrez vous rendre à la Vieille église et au Château de Rochebonne pour en admirer la façade. Autour du bourg, plusieurs sentiers vous permettront de découvrir la richesse du patrimoine vernaculaire de Theizé : Chapelle Saint-Hippolyte (XVIe), Hameau du Boitier, Clos de la Platière (où vécurent Jean-Marie Roland, Ministre de l'Intérieur et son épouse Manon, guillotinée avec ses amis les Girondins en novembre 1793), intéressantes bories ou " cadoles ", lavoir et tronçon de la " Voie du Tacot ", voie ferrée qui reliait Villefranche à Tarare. Ne manquez pas non plus la visite du Château de Rapetour.



 
Destination Beaujolais pierres dorées

Site Officiel de l'Office de Tourisme du Beaujolais des Pierres Dorées.

Ouverture du lundi au samedi de 9h00 à 18h00 , 9 rue du 3 septembre 1944, Anse

Soutenez la candidature Geopark Beaujolais Vignobles et Découvertes Offices de Tourisme de France
Région Rhône-Alpes